mardi 6 mars 2012

René Borda l'Homme de "Choeur"


René BORDA est né à Dax en 1921. Il a toujours eu la passion de la musique et du chant. Enfant de choeur à Mont-de-Marsan, il y apprend le solfège puis fréquente
le séminaire d'Aire-sur-l'Adour. Quand il le quitte en 1937, sa passion est toujours présente. Il chante à l'orphéon Union Montoise puis à l'octuor Croix Blanche en compagnie des pères Capucins. Engagé à 18 ans, durant la guerre, il est fait prisonnier. Durant sa captivité, il crée une chorale avec d'autres prisonniers. À la Libération, il entre à EDF où il accomplit toute sa carrière professionnelle sans jamais abandonner la musique. Il fait un passage au choeur Errobi où il côtoie des figures locales comme Jean Etchepare, Alexis Etchegoyen et André Béhotéguy. Il apporte tout son coeur, sa générosité et sa malice à la musique angloye. Tout d'abord auprès
de la Banda des Genêts qu'il dirige et où il enseigne bénévolement le solfège aux futurs musiciens. Il crée pour elle la fameuse "marche du jambon de Bayonne". Ensuite, le tout nouveau choeur d'hommes Adixkideak (Les amis)qui fête ses 40 ans cette année et fait appel à ses services par l'intermédiaire de Laurent Cazenave.
Il écrit pour les amis en 1977 "Battitta aux fêtes de Bayonne". Il mène la formation durant vingt ans, jusqu'en 1992, argumentant, modestement, qu'il ne peut plus rien apporter de plus à ses amis en terme de musique. Mais sait-il qu'il a déjà tant apporté ?
Désormais retraité, il crée et dirige également le choeur d'hommes Argileak, "les faiseurs de lumière". C'est au sein du comité d'entreprise d'EDF, en 1983, que cette formation s'est constituée et naturellement, s'imposait René à ses destinées. Il s'occupe également de la chorale de Blancpignon Accueille à Anglet.
La petite dernière est la chorale "Contes et Countes Alegera". Le répertoire se compose essentiellement de chants populaires basques (profanes et religieux) complété de chants traditionnels étrangers, gascons et bien sûr français.
Ce chantre de la musique populaire est un passionné de musique classique et un inconditionnel de Jean-Sébastien Bach. Lors de son jubilé le 19 novembre 1999, lui qui a toujours fui les honneurs, a accepté, sous la pression de ses nombreux amis, d'être fait chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres. Son discours a tenu en une phrase: "N'oubliez pas une chose, une seule, l'amitié, c'est elle qui m'a toujours guidée."
René nous a (hélas!) quittés le 16 février 2011 Nous nous souviendrons tous de ses qualités humaines qui étaient son empreinte et qui nous ont sûrement guidées dans notre quotidien la tolérance, l'écoute de l'autre, le bon sens, la chaleur humaine, la convivialité, bref des qualités que René savait inculquer avec une certaine douceur convaincante.Il nous aura évidemment beaucoup marqué, c'est pour cela que nous tenons à lui rendre cet hommage. L'empreinte de René BORDA restera à jamais indélébile puisqu'il aura inlassablement donné de son dynamisme à Anglet au point de créer une chanson en signe de remerciement à sa bonne ville d'adoption
"Je suis Angloy".
René, un concert pour vous en ouverture des traditionnelles fêtes d'Anglet, quoi de plus normal. Certains chanteurs devineront dans le public votre présence et votre oreille attentive à la qualité de l'interprétation.
On ne se refait pas, même dans l'au-delà... Adichatz René
AGUR JAUNA.